Le 23 février 2006
Newsletter 2
Edito

La gestion des niveaux de services

La newsletter de ce mois vous permettra de mieux appréhender les moyens pour mieux partager les rôles, les tâches, et les responsabilités, pour une organisation efficace et la construction d'une relation durable " gagnant/gagnant ".
Christian Nawrocki, auteur du livre Introduction à ITIL vous livre ce mois l'essentiel d'ITIL sur le sujet.

Pour recevoir gratuitement les prochains numéros et accéder à l'ensemble des newsletters, nous vous demandons de remplir le formulaire en cliquant sur ce lien..
Ne ratez pas cette opportunité unique de vous informer pas à pas et de pénétrer dans l'univers ITIL.
Nous vous invitons également à transmettre cette newsletter, facilement communicable, à toutes les personnes concernées de votre entourage.

Bonne lecture et à bientôt,
Le mois prochain le thème sera : la fonction Service Desk.

Daniel Kervarec
Newsitweb.info


Oblicore
Oblicore est le principal fournisseur de logiciels de gestion et de pilotage de contrats de services. Oblicore propose des solutions de gestion de la qualité de service et de pilotage des contrats d'externalisation tout en garantissant que leur exécution est prévisible et conforme aux engagements.

La gestion des niveaux de services

Présentation générale
Le référentiel ITIL place naturellement la gestion des niveaux de services au coeur de ses processus. En effet, la contractualisation de la relation entre la DSI et ses directions utilisatrices est devenue un passage obligatoire. Dans un souci d'amélioration continue de la qualité, ce processus itératif impose la prise en compte des exigences métiers pour définir les niveaux des services à produire. Il traite des contrats de service (SLA: Service Level Agreement, OLA: Operational Level Agreement et Contrats avec les partenaires). Il suppose bien évidemment l'existence d'un catalogue des services et le déploiement des autres processus de l' ITIL service delivery et service support. Dans une démarche d'amélioration continue de la qualité, le processus de gestion des niveaux de service devient le garant de la réussite du projet.

L'objectif principal de ce processus est de maintenir et d'améliorer la qualité des services. Pour cela, ITIL propose un cycle itératif permettant d'ajuster les engagements formalisés dans les SLA avec les exigences des directions utilisatrices. Cela relève finalement du plan d'assurance qualité de la DSI.


Les fonctions du processus
Quatre fonctions composent le cycle de vie de ce processus :

  • Planification : ITIL recommande Prince2 pour piloter le projet de mise en oeuvre du processus. Cette première fonction définit le périmètre du projet, ses objectifs et les moyens nécessaires. Elle prévoit aussi un programme de sensibilisation pour engager l'entreprise toute entière dans l'initiative de qualité des services.
  • Contractualisation : fonction centrale du processus, la démarche de contractualisation traite du catalogue des services et de la délicate étape de négociation entre la DSI et ses clients pour établir les niveaux des services à produire. C'est ici que sont élaborés les SLA et que sont définis les indicateurs qui permettront le pilotage des niveaux des services.
  • Exécution : c'est l'étape de la production des services. ITIL distingue trois tâches principales: la surveillance, l'édition des rapports et les réunions de suivi des SLA. Sur le projet d'alignement stratégique des services, cette fonction permettra de mettre en exergue tout écart entre l'exigence et la production.
  • Contrôle : comme sur le célèbre cycle de Deming, le PDCA (Plan Do Check Act), le contrôle analyse les éventuels écarts constatés en mode production pour proposer les plans de correction destinés à améliorer la qualité. Ces plans concernent à la fois la production elle-même et l'ensemble des contrats. C'est l'étape du plan d'amélioration de la qualité des services fournis.


    Le Service Level Agreement (SLA)
    Elément central du processus de gestion des niveaux de services, le SLA se positionne comme la pierre angulaire de la relation entre la DSI et ses clients. C'est l'accord qui structure le modèle opérationnel de la direction informatique. ITIL propose trois orientations pour le SLA:

  • Service: le SLA définit le niveau des services associés à un service de la DSI
    (la messagerie, les impressions ...). Ce niveau est commun à toutes les directions utilisatrices. Une gestion pertinente des priorités empêchera toute rigidité excessive.
  • Client: les contrats de services sont personnalisés pour chaque direction utilisatrice pour prendre en compte les exigences spécifiques à chaque métier de l'entreprise. C'est le SLR (Service Level Request), c'est à dire l'exigence de niveau de service qui structure chaque SLA.
  • Multi niveaux: sur ce modèle, l'entreprise décide de panacher les orientations en associant des contrats orientés services et des contrats orientés clients avec des propositions plus génériques (Corporate SLA).


    Operationnal Level Agreement (OLA) et Contrat
    Sur un modèle dit de bout en bout, le SLA se décline en OLA pour structurer et contractualiser la relation entre les départements de la DSI. L'OLA est en quelque sorte un SLA interne à la DSI. Ainsi, est-il fréquent de trouver un OLA entre la fonction service-desk et le support de premier niveau. Enfin, les contrats avec les acteurs externes à la DSI définissent le niveau d'engagements des partenaires. L'objectif est de garantir le bon niveau de qualité quels que soient les acteurs impliqués dans la fourniture des services.

    Les avantages du processus
    Le processus de gestion des niveaux de services apporte de nombreux avantages sur le terrain de la qualité et de l'alignement stratégique. Ils concernent à la fois la DSI et ses directions utilisatrices.

  • Pour les directions utilisatrices: disposer d'un département informatique qui propose des services en parfaite adéquation avec les exigences métiers est probablement l'avantage majeur. Il faut y ajouter l'avantage qualitatif généré par le plan d'amélioration continu.
  • Pour la DSI: la DSI dispose enfin d'une référence en matière de niveau de services à produire. L'évaluation de sa performance repose désormais sur des indicateurs et non plus uniquement sur une perception de qualité. En outre, une définition précise des niveaux de services facilite le pilotage, la gestion des budgets et permet d'anticiper les évolutions.

    Prochain numéro
    ITIL et la fonction service desk.

    Christian Nawrocki
    www.itpms.fr

    Transmettez cette newsletter à votre entourage et pour recevoir les prochains numéros inscrivez-vous.

     
    Atelier
    Concept à découvrir !
    Atelier Newsitweb avec les
    experts d'HP : mettre en oeuvre
    la gestion des SLA
    Conseils
    NLE
    La garantie des
    "meilleures pratiques" ITIL
    autour des plate-formes IBM


    TEAMUP CONSULTING
    Optimisez vos Niveaux de
    Services en alignant vos
    processus et vos outils.


    SYNOPSE
    Un spécialiste au service de vos
    projets ITIL : formation - conseil -
    intégration de solutions
    Formations
    ARISMORE
    Découvrez comment l'architecture
    d'entreprise contribue à la
    gestion des services ITIL
    Technologies
    MEGA
    ITIL Accelerator
    Le Référentiel des Pratiques ITIL
    Téléchargez la brochure MEGA >>


    International Software Company
    E-GEN/SUITE : Documenter et
    automatiser la mise en
    production


    IPANEMA TECHNOLOGIES
    Automatisez la gestion du niveau
    de service de vos applications
    en reseau.
    Evènements
    MERCURY
    Sponsor du forum ITIL 2006
    28 & 29 mars 2006
    Espaces Cap 15 Paris


    OBLICORE
    Une gestion plus intelligente,
    plus rapide et plus efficace des
    contrats services ITIL
    Livres Blancs
    MRO Software : 'Les directives
    ITIL en application' pour la
    mise en œuvre d'une véritable
    prestation de service


    KENTRON
    Quels sont les pièges
    de la mise en œuvre d'ITIL ?
    Emploi
    ECOSYSTEM
    Nouveauté rubrique emploi
     
    ITIL ® is a registered trade mark and a registered community trade mark of the office of government commerce, and is registered in the US patent and trademark office.